Projet éducatif du club

 

PREAMBULE

 La pratique sportive est, naturellement, éducative. Elle est une éducation physique, une éducation à la poursuite d’un projet personnel dans l’apprentissage d’un sport. Elle confronte le pratiquant au respect de règles de compétition et de sécurité. Elle favorise la coopération et la solidarité entre les membres du club.

 Mais elle est également le réceptacle, le cadre et parfois l’amplificateur de comportements contraires, non seulement à l’éthique du sport, mais aussi au respect des personnes et aux valeurs qui fondent notre société, contre lesquels le club doit prémunir ses membres.

 La pratique sportive crée chez les enfants, les adolescents ou les jeunes adultes en situation d’apprentissage sportif une disponibilité qui doit être utilement mise à profit par le club pour leur inculquer quelques grands principes qui constitueront le socle de la formation d’un futur adulte responsable, attentif à sa santé, à son hygiène et citoyen engagé sur les valeurs de la vie démocratique, du développement durable et de la solidarité.

 Aussi, le présent projet définit l’ensemble des valeurs, comportements et savoirs relatifs à la mission éducative que les membres exerçant des responsabilités au sein du club doivent assurer auprès des adhérents mineurs et jeunes adultes.

 

  1. LES ENGAGEMENTS DU CLUB.

Article 1 Dans le respect de son projet sportif, le CABB affirme son engagement d’accueillir sans discrimination et avec la même attention tous les publics intéressés par la découverte de l'athlétisme et de la remise en forme..

 Le club décrit pour ce faire précisément les modes d’accueil et d’encadrement des différentes catégories de publics auxquels il propose une pratique sportive et s’engage à porter une attention particulière aux publics traditionnellement éloignés de cette pratique pour des raisons sociales, économiques ou culturelles.

  

Article 2 Le club se donne l’obligation de tout mettre en œuvre pour faire respecter par ses membres, et tout particulièrement ceux qui sont investis d’une responsabilité d’encadrement, l’intégrité physique, psychique et morale des autres membres, en particulier celle des mineurs et des jeunes adultes, ainsi que celle des personnes tiers avec lesquelles il est en relation dans le cadre de ses activités.

 

Article 3 Le club se donne l’ambition d’inculquer aux mineurs et jeunes adultes les comportements respectueux d’autrui (pratiquants, dirigeants, éducateurs et accompagnateurs, arbitres) : 

-par une attitude exemplaire de tous les adultes membres du club ;

-par des actions adaptées de sensibilisation des parents et des spectateurs ;

-par la prescription des règles de savoir-vivre qui s’imposent à ces jeunes pratiquants.

Article 4 Le club définit les modes d’information par lesquels ces règles sont portées à la connaissance des intéressés et formalise leur engagement à les respecter. Il arrête l’échelle des réponses aux manquements à ces règles par toutes les catégories de membres concernées : remarque verbale, avertissement, suspension, exclusion.

 

Article 5 Le club retient les thèmes d’éducation pour la santé qu’il entend promouvoir dans le cadre de son projet éducatif : prévention des addictions (tabac, alcool, drogues), prévention des blessures, sensibilisation à la lutte contre le dopage, aux effets du surentraînement, initiation aux premiers secours, équilibre alimentaire, respect des rythmes de sommeil etc.

 

Article 6 Le club choisit les thèmes d’éducation à l’engagement citoyen des jeunes pratiquants qu’il souhaite voir associés à son projet sportif et développés dans le cadre de son projet éducatif:

 -Adoption de comportements éco citoyens : sensibilisation à son environnement habituel (action sur la propreté des locaux, participation à l’entretien des installations et du matériel, lutte contre les gaspillages en eau et énergie) et inhabituel (en stage, à la montagne etc.);

 -Investissement dans des actions de solidarité : organisation de manifestations (compétition FFA du club, ventes de fin d'année, Trail de la Valserine) Le club ne fera également aucune distinction auprès de ces pratiquants notamment les personnes en situations de handicaps et promouvra leur intégration.

 

Article 7 Le bureau élargit du club adopte la présente charte et la soumet, pour information, à l’assemblée générale du club. Cette dernière a connaissance de toute modification de cette charte et du rapport d’évaluation de son respect au cours de l’année écoulée.

  

PRECIS DES RESPONSABLITES.

 

                 LE PRESIDENT

1. Le Président veille au respect des valeurs du club et des comportements attendus de la part de l’ensemble de ses membres.

2. Il anime de manière collégiale la prise des grandes décisions avec les membres du bureau.

3. Il recueille, au moment de leur recrutement, l’engagement formel des membres du club ayant une responsabilité d’encadrement d’observer une conduite qui préserve l’intégrité physique, psychique et morale des mineurs et jeunes adultes adhérents.

4. Il organise les temps d’information utiles pour clarifier ces règles de conduite.

5. En cas de manquement avéré aux valeurs et comportements de la présente charte, il fait adopter par le bureau la réponse qui lui paraît la plus adaptée.

6. Il constitue des groupes de travail chargés d’élaborer le contenu des actions sur les thèmes d’éducation, choisis par le club, relatifs à la santé des jeunes pratiquants et à leur engagement citoyen. Ces groupes de travail sont animés par un adulte référent et comprennent des membres représentatifs des différentes catégories d’adhérents (sexe, classe d’âge etc.).

 

  

                L’EDUCATEUR

 

1. Salarié ou bénévole, il souscrit formellement et sans réserve, au moment de son recrutement, aux valeurs du club et s’engage à se conformer, par sa conduite, aux règles de comportement auxquelles sont soumis l’ensemble de ses membres.

2. Il est pleinement conscient du pouvoir que lui confère sa fonction d’éducateur auprès des mineurs, en particulier les plus jeunes. Il en fait un usage strictement conforme aux buts du club et se garde de toute forme de prosélytisme.

 

3. Il exerce ses fonctions avec tempérance. Il est attentif aux risques de pressions psychologiques que sa fonction pourrait le conduire à exercer et aux signes de souffrances morales qu’il doit être capable de déceler chez les pratiquants placés sous sa responsabilité. Il s’interdit et combat toute forme de harcèlement (moral, sexuel) ou de violence.

4. Garant de l’intégrité physique, psychique et morale des jeunes pratiquants dont il a la charge, il est conscient des risques que représentent pour les sportifs, et notamment les enfants, l'entraînement précoce et abusif.

Il ne s’épargne aucun effort pour mettre en évidence les conséquences néfastes du dopage, à la fois dangereux pour la santé et contraire à la morale sportive.

 

5. Il donne à ses relations avec les pratiquants un ton d’aménité et non d’égalité ni de trop grande familiarité. Il fait respecter sa fonction d’éducateur par l’observation de règles élémentaires de politesse.

 

6. Il promeut des valeurs de fair-play et fixe les règles de conduite attendues des athlètes dans les compétitions, de non agression, de refus de la tricherie, de respect des décisions arbitrales et de cordialité, aussi bien vis-à-vis des adversaires que des partenaires. Il contribue à faire accepter, par le pratiquant, les faiblesses et les points forts de ses camarades, à reconnaître dignement la supériorité de l'adversaire dans la défaite et à accepter la victoire avec modestie.

 

7. Il désapprouve publiquement les manquements à ces règles. Il prend le temps, le moment venu, d’en discuter avec leurs auteurs et porte immédiatement à la connaissance de ses dirigeants ceux des manquements qui nécessitent une réponse autre que la simple remontrance verbale.

 

8. Il rend les parents et les accompagnateurs acteurs du projet éducatif :

  • en se donnant les moyens d’une communication avec les parents pour leur donner une juste compréhension des objectifs poursuivis dans la phase de formation où se trouve leur enfant, en relativisant éventuellement les résultats obtenus en compétition ;

  • en leur faisant prendre conscience des effets néfastes que certains parents pourraient mettre en place.

 

9. Il participe aux groupes de travail chargés d’élaborer le contenu des actions sur les thèmes d’éducation, choisis par le club, relatifs à l’engagement citoyen des jeunes et délivre, dans toutes les situations qui s’y prêtent, les messages et conseils relatifs :

  • à la santé du pratiquant : conseils diététiques, messages d’alerte sur les dangers de la consommation d’alcool, de tabac, de drogue ;

  • aux exigences du développement

Projet pédagogique et sportif 

 

Les bienfaits du sport chez l'enfant:

La pratique d’un sport est bénéfique pour le développement et la croissance de l’enfant, elle renforce le squelette, améliore la condition physique en fortifiant le cœur et les poumons, mais aussi aide l’enfant à bien mouvoir son corps et prévient les risques de sur poids. 

Le sport est également un merveilleux outil de socialisation, porteurs de valeurs éducatives (discipline, patience, concentration...). Pratiquer le sport en club est aussi un excellent moyen de se faire des amis. Enfin, une activité sportive peut contribuer à influencer favorablement le caractère de l’enfant ; les timides pourront gagner en confiance et apprendre à s’extérioriser dans un sport de groupe comme l'athlétisme, alors que les enfants nerveux apprendront la concentration et la maîtrise de soi dans des sports plus précis. Bouger, voir ses capacités s’améliorer, se mesurer aux autres, partager des activités sportives qui procurent des émotions, des tensions et des réussites, autant de raisons pour que les jeunes se passionnent pour le sport. Mais qu’il soit de loisir ou de compétition, le sport doit toujours être un plaisir pratiqué en toute liberté, car le sport est avant tout un espace ludique ; on peut encourager un enfant à faire du sport, mais pas le contraindre. C'est l'un des principes de notre club depuis sa création.

Chez les enfants, l’entraînement doit être adapté aux possibilités physiques de l’enfant. 
Avec un emploi du temps déjà chargé, le sport doit trouver sa juste place, tout est question d’équilibre, l’activité sportive ne doit pas perturber l’équilibre générale de l’enfant.
La pratique du sport doit se faire en toute sécurité, entouré de personnes compétentes. 

L'activité physique/sportive est bénéfique sur le plan physique : 
Elle assure un développement harmonieux des muscles, permet une bonne statique vertébrale ou de l'améliorer si besoin est. Elle contribue également à lutter contre la sédentarité qui, dans nos sociétés modernes. Enfin, la pratique d'un sport permet à l'enfant d'acquérir très tôt une certaine hygiène de vie.

L'activité physique/sportive est bénéfique sur le plan psychologique : 
Chez le jeune enfant, elle concourt à l'acquisition de l'autonomie et à l'affirmation du schéma corporel. Elle améliore la coordination temporo-spatiale. Le sport contribue également à l'épanouissement de l'enfant, lui permet d'évacuer les tensions quotidiennes et de mieux se concentrer à l'école.


 

Volet éducatif :

 

Apprentissage de la connaissance de l'autre

Aide à l'installation des ateliers

Découverte des épreuves athlétiques : courses , sauts, lancers

Respect de la règle 

Jouer ensemble

Apprendre le goût de l'effort et du dépassement de soi

Sensibilisation aux attitudes alimentaires

Respect des adversaires

Esprit d’équipe et entraide au sein du groupe de compétition

Apprentissage de la vie en collectivité par le sport

Apprentissage des méthodes de renforcements musculaire

Respect de l'autre et de soi.

Loyauté envers ses coéquipiers et ses adversaires

Don de son temps pour des actions au sein du club

Volet Sportif :

Objectifs :

 

Développer :

  • La coordination

  • La technique de course

  • La connaissance de son corps et le placement des différents segments.

  • Les bases en saut en hauteur, longueur et triple saut

  • Les bases en lancer de javelot, poids et disque

 

 

Groupe Adulte :Remise en forme adaptée pour tous

 

L'enseignement de la Remise en forme est le fruit de recherches pédagogiques menées depuis plusieurs années. Encadrer des séances de Préparation physique, c'est surtout pour le préparateur prendre en compte chaque pratiquant, définir avec lui ses objectifs, lui concevoir un programme d'activités physiques et sportives, dans l'objectif de son épanouissement personnel.

Pour certains, par exemple, ce sera marcher au moins 30mn chaque jour pour lutter contre l'inactivité, pour d'autres, ce sera suivre un programme régulier d'activités variées pour se détendre entre adhérents du club et entre amis après le travail, ou encore monter en puissance avant de participer à un trail, ou bien récupérer d'une blessure...

C'est pourquoi la qualité première du préparateur sportif est le sens de l'écoute. Et les pratiquants le savent : ils viennent chercher, plus qu'une heure de dépense physique, une réponse personnalisée à leurs attentes, aussi bien physique que morale. Certains ont besoin d'encouragements, de félicitations ; d'autres de muscler leur dos ou de perdre du poids...

C'est à l'animateur de déceler ces besoins et de proposer à chacun la réponse qui lui convient personnellement. C'est une tache particulièrement délicate. Un équilibre chaque fois différent, mais combien satisfaisant !

cabb.png